Le portail des chambres de commerce propose depuis quelque temps sur son site tout un pan au statut d'auto-entrepreneur, avec une liste claire d'activités possibles, des modes de rémunération et de taxation. J'ai trouvé que c'était un très bon point de départ expliquant clairement les enjeux, ainsi que les grands avantages de ce statut dans le cadre de locations ponctuelles par exemple.

Le point central de ce régime est que la TVA ne peut être récupérée: cela signifie que les métiers nécessitant un investissement important peuvent se révéler ruineuse, et donc fortement déconseillées avec un statut aussi souple que celui d'auto-entrepreneur. Un autre exemple classique est la création d'une boutique, qui n'est pas du tout adaptée à ce régime, car d'une part comme nous l'avons vu la TVA est perdue, mais le bail commercial pose un certain nombre de problèmes (inscription RM / RCS obligatoire). Mais bien sûr, le plus grave serait de payer des charges en proportion du chiffre d'affaires de l'entreprise: sans charge à déduire, cela va faire très mal...

=> La chambre du commerce: auto-entrepreneur

=> Avantages et inconvénients des locations externes