Ces derniers temps, tout ce qui faisait l'intérêt du statut d'auto-entrepreneur semble voler en éclat, à témoin la nouvelle taxe issue de la loi sur la finance dans les entreprises. En clair, le gouvernement se décharge de toute responsabilité concernant la taxation, mais mandate les communes qui pourront choisir l'impôt qu'elle souhaitent appliquer dans leur juridiction. Nouvelle surprise, peu importe ce que vous gagnez: au minimum, vous devrez payer 200 euros de taxe. Pour beaucoup d'entrepreneurs ayant choisi ce statut pour éviter ce genre de taxation, le retour sur terre est rude, et ces dernières semaines on constate une onde de choc dans le petit monde des auto-entrepreneurs, comme sur ce forum qui résume bien l'état d'esprit qui règne actuellement en France pour ces entrepreneurs....

Pour couronner le tout, cette taxe devra être acquittée avant le 15 décembre....dans le genre psychologue, ceux qui nous dirigent ne prennent vraiment pas de gants, et cette taxe pervertit l'esprit même de ce statut qui avait été créé pour éviter ce genre de freins.

Heureusement, l'APCE présente un certain nombre de situations permettant l'exonération de la taxe, mais au final assez peu d'entrepreneurs seront touchés ou sauront lire entre les lignes....