Les prévisions 2013 ne sont pas bonnes, depuis la nouvelle législature française, économies obliges, le statut d'auto-entrepreneur va perdre une bonne partie - pour ne pas dire la totalité - de son intérêt. Alors que 50% des nouvelles structures créées avec se régime ont fini par avorter, on imagine mal une situation encore plus difficile pour tous ceux qui se sont accrochés, vivant très souvent au-dessous du SMIC.

En "économisant" à cet endroit, on crée en contre-partie bien plus de dépenses pour l'état et une augmentation du chômage semble inévitable...

Lire l'article sur pure buzz

Signer la pétition de la fédération française des auto-entrepreneurs