Notre nouvelle série estivale donne la parole aux auto-entrepreneurs et aux petites entreprises. Cette semaine, Patrick Wittwer nous livre ses impressions sur son activité à travers son entreprise de livraison de fleurs à Genève.

Comment avez-vous débuté votre activité de fleuriste?

Patrick Wittwer: j'ai repris l'entreprise familiale, limitée au niveau local, et tenté de l'étendre au niveau national. J'ai toujours aidé ma famille dans leur petite entreprise, mais il est rapidement apparu qu'en tant que commerce locale, nous ne pouvions pas lutter contre la grande distribution. Il fallait réagir, et vite.

Quelles modifications avez-vous fait pour relancer votre activité?

Patrick Wittwer: au lieu de se battre contre d'autres fleuristes locaux, nous nous sommes associés au travers d'une association de commerçants locaux. Ensuite, nous avons fait appel à une société de création de site web à Genève pour moderniser notre offre, et vendre nos bouquets en ligne. En parallèle, nous avons améliorer notre présence sous Google pour que nos clients nous trouvent plus facilement.

Où vous voyez-vous dans 10 ans?

Patrick Wittwer: nous allons tenter de solidier notre présence au niveau national à travers l'association suisse des fleuristes donc nous sommes membres. Dans un second temps, nous ouvrirons une solution e-commerce intégrée à notre magasin de fleurs en ligne.